Actualités - International

28 avril 2011 | International
Parlez-vous Cradle-to-Cradle ?

Les ressources et la gestion des déchets ont longtemps été considérées comme deux sujets indépendants. Et si l’idéal pour produire moins de déchets était de penser le recyclage dès sa conception ? Sur ce principe, le Cradle-to-Cradle propose de créer des produits soit, biodégradables avec « un retour à la terre », soit intégralement recyclables afin d'être réintégrer dans le cycle de production comme matières premières ou nutriments pour la nature.
Ainsi conçus les produits deviennent un véritable réservoir de matières premières. C’est la notion même de déchet qui disparaît. « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme », l’expression de Lavoisier est ici plus qu’appropriée !

Le Cradle-to-Cradle serait-il alors le nouvel eldorado de l’éco-conception (définition de l'ADEME)? L’idée ne date pourtant pas d’hier. Les deux inventeurs du concept, Michael Braungart et William McDonough invitaient, lors de la publication de leur théorie en 2002, les entreprises, non pas à réduire leur production, mais à faire plutôt partie de la solution en concevant des produits ayant un impact positif sur les hommes et l’environnement.

L’idée a fait son chemin. Aujourd’hui, nombreuses sont les entreprises internationales qui ont emboité le pas. En France, une poignée d’entre elles ont également relevé le défi. Et s’il y a un secteur où le Cradle-to-Cradle peut prendre toute sa dimension, c’est bien au niveau de la filière textile, du fait du volume et du caractère éphémère des vêtements qu’elle produit. Pour preuve, DIM travaille à l'élaboration de collants conçus en textile biodégradable, et qui pourraient bien servir un jour de compost agricole. Nos voisins européens montrent aussi un intérêt croissant. La ville entière de Venlo aux Pays-Bas s’est engagée d’ici 2012, dans une politique « zéro déchets » avec sa fondation « C2C ExpoLAB » (site); ou encore la région du Suffolk qui souhaite devenir le « comté le plus vert » d'Angleterre en encourageant les projets de C2C (site en anglais).

Alors le Cradle-to-Cradle, ça vous parle ?

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous procurer l’ouvrage de référence, traduit en français :Cradle-to-Cradle : Créer et recycler à l'infini de William McDonough, Michael Braungart et Alexandra Maillard aux éditions Alternatives.


Retour