Actualités

Toute l'actualité de la filière

12 décembre 2014 | Vie d'ECO TLC
Renouvellement du Conseil d'Administration

 

 



Les mandats des administrateurs étant arrivés à échéance fin novembre 2014, le conseil d'Eco TLC a été renouvelé. Comme précédemment, il compte 12 membres qui représentent toutes les catégories de metteurs en marché, plus deux représentants des fédérations de l'industrie et du commerce.

Sa composition est la suivante : Auchan, Carrefour, Cora, Monoprix, Décathlon, Galeries Lafayette, Id Group (Okaïdi), Vivarte, Armor Lux, Eram, Fédération Nationale de l’Habillement et les représentants des Fédérations : L’Union des Industries Textiles (UIT) et la Fédération des Entreprises de l’Habillement (FEH).

 

Le Conseil d’Administration d’Eco TLC, réuni le 5 décembre 2014, a renouvelé sa confiance à Jérôme Obry, représentant d’ID Group, en reconduisant son mandat en tant que Président d’Eco TLC pour une durée de trois ans.

 

À cette occasion, Jérôme Obry a souhaité revenir sur le bilan de son dernier mandat et poser les priorités stratégiques des trois années à venir :


Jérome Obry


« Lors de mon premier mandat, en lien avec les équipes d’Eco TLC et le Conseil

 d’Administration, nous avons réaffirmé le sens que nous souhaitions donner à l’éco-organisme :

Fédérer l’ensemble des acteurs de la filière autour de la gestion des TLC usagés dans les meilleures conditions environnementales, sociales et économiques afin d’inscrire chacun d'entre eux dans une démarche de responsabilité et de développement durable, et également de répondre à un enjeu majeur : quelle planète va-t-on transmettre à nos enfants ? 

À cette fin, nous nous étions fixés deux priorités stratégiques :

·         Réaliser les objectifs du premier agrément ;

·         Obtenir un nouvel agrément qui permette de renforcer la transparence économique de la filière, de diminuer le soutien à l’exploitation du tri afin de favoriser le développement des gestes responsables, de la collecte et de la recyclabilité.

Ces priorités ont été atteintes et le nouvel agrément, bien qu'exigeant économiquement pour les metteurs en marché, offre la possibilité de faire évoluer l’équilibre de la filière dans la durée. 

La réussite de cette évolution dépend de l’implication responsable de chaque partie prenante dans la gouvernance collaborative des instances mises en place et notamment les comités (Observatoire économique, Maillage-communication, Tri matières). Ceci tout en assurant la continuité de la qualité de gestion existante du quotidien de l’éco-organisme.

Ce sont nos priorités stratégiques pour les 3 années qui viennent, avec un rendez-vous à mi-agrément important sur la clarté économique de la filière. Cette dernière est capitale pour l’évolution de notre équilibre, dans un contexte où notamment à travers le regard des médias, l'ensemble de nos parties prenantes, citoyens et acteurs de la filière, attendent beaucoup de cette transparence. »


Retour